Aller au contenu

Comment le pouvoir absolu s’est-il établi en France aux 16ème et 17ème siècles ?

Comment le pouvoir absolu s’est-il établi en France aux 16ème et 17ème siècles ?D’après vous, comment le pouvoir absolu s’est-il établi en France aux 16ème et 17ème siècles ? Si vous n’en savez rien 🙂 ce merveilleux texte 🙂 vous dira tout.

Pour rappel, pendant le Moyen âge, le pouvoir royal était fragilisé par les Seigneurs. Les Seigneurs possédaient des terres où ils avaient tous les pouvoirs et certains d’entre eux avaient plus de terres et étaient plus riches que le Roi.

Le pouvoir royal se limitait au petit Domaine royal qui s’étendait de Paris à Orléans 🙂

Bien que des Rois Capétiens aient pu affirmer leur pouvoir entre les 12ème et 15ème siècles, l’autorité royale ne s’imposait pas réellement sur les Grands seigneurs.

De plus, la Guerre des Cent ans et les Guerres de religion sont venues affaiblir la Monarchie et certains Grands seigneurs en profitaient pour essayer de renverser le Roi en place 🙂

Cependant, dès le 16ème siècle, les Grands seigneurs s’inclinent progressivement devant une forme de pouvoir absolu qui ne s’arrêtera qu’en 1789.

 

Bon… Comment le pouvoir absolu s’est-il établi en France aux 16ème et 17ème siècles ?

Sachez qu’au 16ème siècle, le Royaume de France voit s’installer progressivement le principe du « Princeps legibus solutus » (Prince délié des Lois).

 

Le premier aperçu d’une volonté de pouvoir absolu est observé sous le règne de François 1er. A travers l’Ordonnance de Villiers-Cotterêts d’août 1539, François 1er impose le français comme langue officielle du Royaume de France en lieu et place du latin, mais aussi des dialectes et langues régionales.

 

Vers la fin du 16ème siècle, pendant les Guerres de religion, alors que le Royaume est divisé par des guerres sanglantes entre Catholiques et Protestants organisés dans des Partis contrôlés par des Grands seigneurs incapables de trouver des compromis durables pour arrêter les massacres, le Roi Henri IV affirme clairement son intention de se placer au-dessus des Partis pour imposer une décision.

En 1598, en se plaçant pour la première fois au-dessus de tous les Partis, en se donnant le rôle d’arbitre, Henri IV montre aux Seigneurs le pouvoir royal en signant l’Edit de Nantes qui a mis un terme à 30 ans de massacres et qui a accordé aux Protestants le droit de pratiquer leur culte dans un Royaume catholique.

 

Au 17ème siècle, c’est Louis XIV qui établit le pouvoir absolu et l’incarne de manière inégalée.

En 1661, il annonce qu’il décidera et gouvernera seul, sans Premier Ministre. Son annonce surprend les Nobles, mais aussi sa propre mère qui gouverna avec le Cardinal Mazarin comme Premier Ministre lorsque Louis était enfant.

En effet, conformément à la tradition, par le sacre, Louis XIV était un Roi de droit divin. Il était l’élu de Dieu et donc son représentant sur terre. Du coup, Louis XIV estimait qu’il pouvait exercer un pouvoir absolu.

Ainsi, il faisait et appliquait seul la Loi, il emprisonnait des gens sans jugement, il punissait durement toute opposition à son autorité et son Administration l’assistait dans la gestion du Royaume sans donner le moindre avis (ou seulement s’il le lui demandait).

De plus, Louis XVI parvient à enlever méthodiquement tous les pouvoirs aux Grands seigneurs. Pour mieux les contrôler et surveiller, il les invite à vivre au Palais de Versailles où ils doivent respecter des règles strictes.

De ces faits, les Grands seigneurs deviennent de simples courtisans (des personnes attachées à la Cour du Roi) entièrement soumis au Roi pour pouvoir toucher les rentes et les pensions qu’il leur accordait en échange de fidélité et d’obéissance 🙂

 

Enfin, sachez que le pouvoir absolu rencontrait tout de même des limites. A titre d’exemple, le Roi ne pouvait pas choisir son successeur (il devait respecter la Loi Salique, le principe de l’hérédité et le Droit d’aînesse). De plus, le Roi devait être Catholique et ne pouvait pas renier sa foi.

Voilà tout ! 🙂

Découvrez les 100 livres les plus vendus en France

(Liste actualisée toutes les heures)

Voir le Top 100 ici

Débétisez-vous plus :-)

C’est quoi l'antiphrase ?
Français

C’est quoi l’antiphrase ?

Selon vous, c’est quoi l’antiphrase ? Vous n’en avez, probablement, aucune idée 🙂 Pour rappel, l’antiphrase appartient à la famille des figures de style de

C’est quoi le Parlement ?
EMC

C’est quoi le Parlement ?

Selon vous, c’est quoi le Parlement ? Si vous n’êtes pas un(e) Martien(ne) 🙂 vous avez déjà entendu le terme Parlement. Mais sauriez-vous le définir

Abonnez-vous à nos textes

Inscription gratuite. Vos données sont utilisées uniquement pour vous envoyer un e-mail chaque vendredi à 20h annonçant la publication de nouveaux textes.
error: Ce contenu est protégé et constitue une propriété intellectuelle du Média Débétiseur.