Aller au contenu

C’est quoi les Guerres de religion ?

C’est quoi les Guerres de religion ?Eh oui, c’est quoi les Guerres de religion ? Vous n’en savez rien ? 🙂 Si c’est le cas, ce magnifique texte 🙂 est pour vous 🙂

Sachez, tout d’abord, qu’au début du 16ème siècle, les critiques envers l’Eglise catholique ont déclenché la Réforme protestante.

Cette Réforme a favorisé la naissance de la 1ère Eglise protestante en 1520. La religion protestante rencontre une forte adhésion en France sous l’impulsion de Jean Calvin.

Ainsi, les Chrétiens de France se retrouvent divisés en Chrétiens catholiques et Chrétiens protestants.

Minoritaires, les Protestants sont victimes de persécutions. Des Guerres de religion éclatent alors en 1562 🙁

 

Bon… C’est quoi les Guerres de religion ?

Retenez donc que les Guerres de Religion désignent huit conflits violents opposant des Catholiques et des Protestants dans le Royaume de France au 16ème siècle (entre 1562 et 1598).

Les Guerres de religion commencent en mars 1562 avec le massacre de Wassy perpétré contre les Protestants.

Etant donné la place centrale de l’Eglise catholique dans le Royaume, le Roi François 1er était du côté des Catholiques. De plus, ces divisions menaçaient l’autorité royale et la cohésion du Royaume.

Toutefois, François 1er accordera aux Protestants un droit de culte uniquement dans quelques places fortes comme à La Rochelle et à Alès.

Son successeur, Henri II, se montrera beaucoup plus dur en déclenchant des pourchasses et des massacres contre les Protestants dans tout le Royaume.

Cependant, conseillé par sa mère (Catherine de Médicis), c’est le Roi Charles IX qui autorise le massacre le plus cruel envers les Protestants, à savoir, le massacre de la Saint-Barthélemy le 24 août 1572.

3 000 Protestants sont morts pendant le massacre de la Saint-Barthélemy à Paris. Sur un tableau du peintre François Dubois, on voit Catherine de Médicis contempler des cadavres dénudés près de la porte du Louvre.

 

Pendant les Guerres de religion, les Catholiques étaient regroupés dans la Ligue catholique (Parti des catholiques dont le but était de défendre la religion catholique contre le Protestantisme) qui comptait avec l’appui du Roi d’Espagne.

De leur côté, pour se défendre, les Protestants étaient regroupés au sein d’un Parti nommé Huguenot.

Le Parti Huguenot avait parmi ces membres des représentants de la Haute Noblesse et l’un des principaux leaders Protestants (Henri de Navarre) avait du sang royal (cousin du Roi Henri III). Par ailleurs, le Parti Huguenot bénéficiait du soutien des Anglais et des Hollandais.

 

Sachez que durant les Guerres de religion, la collecte d’impôts était moins efficace et l’intégrité du Royaume était menacée puisque les Espagnols venus en aide aux Catholiques occupaient Paris et le Nord du Royaume.

Dans la Ligue catholique, les Nobles commencent à critiquer le Roi Henri III.

Affaibli par la Ligue, Henri III se rapproche de son cousin protestant Henri de Navarre pour neutraliser ces derniers.

C’est à ce moment que la fin des Guerres de religion commence à se dessiner.

En effet, le 1er août 1589, Henri III est assassiné par Jacques Clément (un Moine fanatique de la Ligue). Mais le Roi meurt sans laisser d’enfant. Du coup, qui accède au Trône ? 🙂 Son cousin Henri de Navarre 🙂

Henri de Navarre devient ainsi Roi de France sous le nom d’Henri IV le 2 août 1589.

 

Cependant, la Ligue catholique ne supporte pas la présence d’un Protestant sur le Trône de France.

De ce fait, pour pacifier le Royaume, en 1593, Henri IV abjure sa foi protestante. Il se convertit au Catholicisme dans l’abbaye de Saint-Denis (lieu de sépulture des Rois de France).

Sa conversion lui permet alors d’être sacré en 1594 au sein d’une cathédrale catholique. Mais son sacre s’effectue à Chartes et non pas à Reims comme pour ces prédécesseurs.

 

Ainsi, la paix politique revient dans le Royaume. Henri IV annonce l’amnistie pour les leaders religieux et s’assure de leur soutien en leur donnant de l’argent ou en leur accordant des postes prestigieux dans son administration.

Avec Sully (son ami de jeunesse et compagnon d’armes devenu son principal Ministre), il relance l’agriculture et redresse les finances du Royaume.

 

Et c’est donc en avril 1598 qu’Henri IV met un terme à près de 40 ans de Guerres de religion en signant l’Edit de Nantes.

Enfin, notez que la tolérance d’Henri IV n’a pas empêché un fanatique catholique de l’assassiner en 1610 🙁

Voilà tout ! 🙂

Découvrez les 100 livres les plus vendus en France

(Liste actualisée toutes les heures)

Voir le Top 100 ici

Débétisez-vous plus :-)

C’est quoi la Féodalité ?
Histoire

C’est quoi la Féodalité ?

D’après vous, c’est quoi la Féodalité ? Avouez que la notion de Féodalité ne vous évoque rien 🙂 Eh oui, beaucoup de siestes pendant les

Abonnez-vous à nos textes

Inscription gratuite. Vos données sont utilisées uniquement pour vous envoyer un e-mail chaque vendredi à 20h annonçant la publication de nouveaux textes.
error: Ce contenu est protégé et constitue une propriété intellectuelle du Média Débétiseur.