Précédent
Suivant

Qui était Napoléon Bonaparte ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Qui était Napoléon Bonaparte ?Eh oui, qui était Napoléon Bonaparte ? Voilà une question sur un homme, aussi fascinant que clivant 🙂

Ce n’est pas simple de présenter Napoléon dans un texte court. Mais nous l’avons fait et à la fin de ce magnifique texte, 🙂 vous saurez l’essentiel sur Napoléon.

 

Bon… Qui était Napoléon Bonaparte ?

Napoléon était un militaire, un homme d’Etat français et premier Empereur des Français.

Napoléon naît le 15 août 1769 à Ajaccio (Corse), un an après le que la République de Gênes cède la Corse à la France (dans le cadre du Traité de Versailles du 15 mai 1768). La Corse venait donc de devenir française. 🙂

L’immense notoriété de Napoléon, sa gloire, mais aussi ses zones d’ombre se sont construites à travers ses incroyables victoires militaires et son parcours politique couronné de réussites.

 

Napoléon, le stratège militaire

Napoléon est l’un des plus grands stratèges militaires de l’Histoire. Ses stratégies militaires sont aujourd’hui analysées dans des écoles militaires à travers le monde.

Après la Révolution française, la Première République est instaurée en 1792. Napoléon devient Général de l’armée en 1793. Il se démarque par sa capacité à prononcer des discours motivants pour ses troupes et par le temps qu’il passe à étudier le terrain où les batailles devaient avoir lieu.

En gagnant de manière très habile ses campagnes militaires en Italie et en Egypte, Napoléon devient très populaire et commence à développer discrètement des ambitions politiques. Notons au passage qu’à l’image des conquérants qu’il idolâtre (Alexandre le Grand et Jules César), Napoléon se livre à quelques rapports homosexuels en Egypte pour s’inscrire dans les traces de ses idoles. 🙂

 

Sachez qu’en tant que Général en chef des armées françaises, pour Napoléon ses campagnes militaires avaient deux objectifs :

– Vaincre les coalitions (composées de Monarchies européennes) créées par le Royaume de Grande-Bretagne pour faire tomber le régime républicain français issu de la Révolution ;

– Elargir le territoire français en conquérant de nouveaux territoires.

Ainsi, Napoléon mène plusieurs campagnes militaires qui se traduisent par des victoires historiques (Arcole, Rivoli, Pyramides, Marengo, Austerlitz, Iéna, Friedland…).

 

Napoléon devient Consul et transforme la France

En 1799, la France était gouvernée par un régime républicain nommé Directoire (avant le Directoire, la République française était gouvernée par la Convention).

Des membres du gouvernement demandent à Napoléon de soutenir militairement un coup d’État contre le Directoire. C’est le fameux coup d’État du 18 Brumaire (le 9 novembre 1799).

Comme l’avaient demandé certains membres du gouvernement, Napoléon renverse le gouvernement républicain du Directoire, mais c’est lui qui prend le pouvoir. 🙂 Malin. 🙂

Napoléon met alors en place un nouveau régime nommé Consulat et devient Premier Consul de France.

 

Sous le Consulat, Napoléon réforme complètement la France en créant des institutions et en mettant en œuvre des mesures encore en place aujourd’hui. Napoléon :

– Instaure une nouvelle monnaie (le franc) ;

– Crée la Banque de France ;

– Crée les Préfectures pour gérer les départements ;

– Crée le Conseil d’Etat ;

– Crée le Code civil (il définit des lois uniques, valables pour tous les citoyens et sur tout le territoire. Il renforce ainsi les libertés individuelles et l’égalité des citoyens devant la Loi.) ;

– Crée la Légion d’honneur ;

– Crée les Lycées ;

– Etablit la circulation à droite pour tous les moyens de locomotion ;

– Instaure le système des numéros pair et impair de chaque côté d’une rue.

Retenez que l’action politique de Napoléon n’est pas uniquement marquée par des actes couverts de gloire. Napoléon est aussi l’homme d’Etat qui a rétabli l’esclavage en France en 1802. 🙁

 

Napoléon devient Empereur et Maître de l’Europe

Sacre de Napoléon

En 1804, Napoléon profite du fait que la paix et la prospérité règnent en France pour organiser une sorte de référendum concernant son maintien au pouvoir et son statut. Il demande alors aux citoyens s’ils sont d’accord pour qu’il reste au pouvoir et qu’il devienne Empereur.

Une large majorité des citoyens dit OUI. Ainsi, le 2 décembre 1804, dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, Napoléon est sacré Empereur des Français sous le nom de Napoléon 1er. Son épouse Joséphine de Beauharnais est sacrée Impératrice par la même occasion.

En devenant Empereur, malgré son attachement aux institutions, Napoléon renforce ses pouvoirs et établit une forme de pouvoir absolu. Il gouverne seul, surveille ses opposants et censure la presse.

 

Parallèlement, Napoléon poursuit ses victoires militaires écrasantes et historiques (cas de la grande bataille d’Austerlitz contre des armées autrichiennes et russes réunies, le 2 décembre 1805) et élargit le territoire français.

En 1812, la France compte 134 départements, Amsterdam, Barcelone, Hambourg et Rome deviennent de chefs-lieux de départements français et Napoléon crée un duché à Varsovie.

Napoléon gouverne la majeure partie de l’Europe continentale. Tout en étant Empereur des Français, il est aussi Président de la République d’Italie de 1802 à 1805, puis Roi d’Italie de 1805 à 1814 et il place des membres de sa famille à la tête de plusieurs royaumes. Napoléon devient Maître de l’Europe, une réalité guère appréciée par certaines monarchies et plus particulièrement le Royaume de Grande-Bretagne.

 

Le déclin de Napoléon

En 1812 et en 1813, les coalisons finissent par gagner des batailles en Russie, en Espagne, en Allemagne… La Grande Armée de Napoléon faiblit, des milliers de soldats meurent de froid et de faim et des alliés tournent le dos à l’Empereur.

En 1814, l’Empire français est envahi et sa capitale (Paris) est prise. Napoléon est forcé d’abandonner le pouvoir et il est exilé à Elbe (une île située près de la Corse).

En mars 1815, Napoléon s’évade de l’île d’Elbe, il reprend le pouvoir et relance la guerre. Mais le 8 juin 1815, Napoléon perd la bataille de Waterloo (près de Bruxelles) et perd à nouveau le pouvoir.

Son fils (Napoléon-François-Joseph-Charles) n’est alors âgé que de 4 ans. Il ne peut pas régner. C’est la fin de l’Empire et c’est le retour au pouvoir de la Monarchie avec la dynastie des Bourbons.

 

Napoléon est capturé et exilé, en 1815, sur l’île de Sainte-Hélène, une petite île anglaise située au large de la Namibie (en Afrique).

A Sainte-Hélène, Napoléon est placé dans une maison où il bénéficie d’un certain confort. Il a des personnes à son service et un secrétaire particulier.

Toutefois, il est bloqué sur une île et il souffre pendant plusieurs années d’un cancer à l’estomac. Napoléon finit par mourir à Sainte-Hélène le 5 mai 1821, à l’âge de 51 ans. L’ex-Empereur est enterré sur l’île.

 

Enfin, en 1840, le Roi de France (Louis-Philippe 1er) décide de rapatrier la dépouille de Napoléon pour que ses restes reposent en France. Napoléon est exhumé le 15 octobre 1840.

Ainsi, le 2 décembre 1840 (jour anniversaire du sacre de Napoléon et de la bataille d’Austerlitz), le Roi organise un grand défilé pour le retour des cendres de Napoléon et elles sont ensuite placées solennellement dans un sarcophage quintuple au Dôme des Invalides.

 

Voilà tout ! 🙂

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Précédent
Suivant

Découvrez les 100 livres les plus vendus en France

(Liste actualisée toutes les heures)

Voir le Top 100 ici

Ecoutez gratuitement des livres audios pendant 1 mois et sans engagement ! Plus de 400 000 livres disponibles (romans, bien-être, indépendance financière, life style, biographies...)

Audible

Débétisez-vous plus :-)

Abonnez-vous à nos textes

Inscription gratuite. Vos données sont utilisées uniquement pour vous envoyer un e-mail chaque vendredi à 20h annonçant la publication de nouveaux textes.