Aller au contenu

Art roman ou art gothique ?

Art roman ou art gothique ?

 

Eh oui, art roman ou art gothique ? Si vous avez raté vos cours sur les arts du Moyen âge, vous n’en savez probablement rien sur ce sujet 🙂

Au Moyen âge, l’architecture religieuse chrétienne a été marquée par deux arts : l’art roman et l’art gothique.

Pour rappel, la religion chrétienne s’est largement répandue tout le long du Moyen âge. Elle a pris une place centrale dans la vie des populations et dans l’organisation sociale des villages et des villes.

Du coup, au Moyen âge, le nombre de chrétiens n’a pas cessé d’augmenter et pour montrer sa puissance, l’Eglise catholique construisait en permanence des églises plus belles les unes que les autres, plus vastes et plus hautes pour accueillir ses nombreux fidèles.

C’est donc à travers la construction de bâtiments religieux que l’art roman et l’art gothique se sont exprimés et ont décoré le paysage dans l’Occident chrétien médiéval.

 

Bon… Art roman ou art gothique ?

Commençons par l’art roman…

L’art roman est un style architectural essentiellement religieux apparu en Europe au Moyen âge.

L’art roman naît au 10ème siècle et est caractérisé par des constructions massives qui remplacent l’utilisation du bois par la pierre dans la construction des voûtes (en berceau, en arêtes ou en forme de coupole).

Les bâtiments ont la forme d’une croix latine, les voûtes semi-circulaire ou voûtes en berceau sont en pierre et les murs étaient particulièrement épais pour pouvoir supporter le poids des voûtes.

L’importante épaisseur des murs rendait difficile la création de fenêtres. Les quelques fenêtres qu’ils parvenaient à percer étaient petites et avaient des formes courbées. Voilà pourquoi les églises romanes sont sombres 🙁

 

 

Notez également que pour tenir debout, les murs des bâtiments bénéficiaient de supports intérieurs et des contreforts extérieurs, c’est-à-dire, des murs très épais qui renforçaient les façades qui tenaient la voûte.

Dans l’art roman, des fresques sur l’Histoire chrétienne sont dessinées sur les murs. Par ailleurs, avec le retour de la statuaire (l’art de sculpter des statues), la pierre vie de nouveau : le tympan placé en haut des portes d’entrée est sculpté (la sculpture a souvent une symbolique forte) et les chapiteaux des colonnes et piliers sont également sculptés.

Enfin, sachez que l’art roman arrête de prospérer au 12ème siècle. Il est remplacé par l’art gothique 🙂

 

Regardons maintenant l’art gothique…

L’art gothique ou art français est un style architectural naît en île de France au 12ème siècle et étendu à tout l’occident chrétien entre le 13ème et le 16ème siècles.

Comme l’art roman, l’art gothique est essentiellement lié aux bâtiments religieux (églises, cathédrales, abbayes, abbatiales…), mais il est davantage symbolisé par les cathédrales.

Cet art a été baptisé de « gothique » par les artistes de la Renaissance (et plus particulièrement les artistes italiens) qui le caractérisait de grossier et de barbare, car il ne s’inspirait pas de l’antiquité grecque.

 

Le mot « gothique » a été associé à cet art pour rappeler les Goths, peuple germanique du Nord (divisé en deux branches : les Ostrogoths et les Wisigoths) qui avait envahi l’Italie et pillé Rome en 410.

L’art gothique a été marqué par la solution qu’il a su apporter au problème de soutien de la voûte : l’art gothique a créé la voûte sur croisée d’ogive et l’arc brisé 🙂

En effet, une voûte sur croisée d’ogives est une voûte constituée de deux arcs qui se croisent en diagonales pour que le poids des pierres repose sur quatre piliers.

L’arc brisé et la croisée d’ogive ont permis la construction de bâtiments beaucoup plus hauts, encore plus grands et avec des murs plus fins. Les murs très épais ont donc été remplacés par d’imposants piliers qui orientent le poids du bâtiment vers le sol. 🙂

 

Voûte sur croisé d'ogives

 

Par ailleurs, pour soutenir le poids des voûtes sur croisée d’ogive, à l’extérieur du bâtiment, des arcs-boutants étaient appliqués pour orienter à leur tour la poussée des voûtes vers les contreforts latéraux, posés sur le sol.

Ainsi, grâce aux murs plus fins, de grandes fenêtres en arc brisé sont percées sur les murs et la lumière entre alors massivement dans les bâtiments qui deviennent de surcroît très éclairés 🙂 On considère alors qu’il s’agit de la lumière divine qui rentre dans les églises.

Du coup, les architectes utilisent des vitraux pour colorier cette lumière. Sur les vitraux sont gravés des personnages et des scènes bibliques de manière à proposer aux fidèles un catéchisme en images.

 

Notez qu’il existe différents âges du gothique :

– Le gothique primitif (remplace l’art roman vers 1130, avec l’apparition de la voûte d’ogives) ;

– Le gothique classique (entre 1190 et 1230, avec des arcs-boutants sur le modèle de la cathédrale de Chartres) ;

– Le gothique rayonnant (entre 1230 et 1350, marqué par des roses majestueuses et de nombreux vitraux) ;

– Le gothique flamboyant (au 15ème siècle, caractérisé par des décors chargés et tourmentés) ;

– Le gothique tardif (au 16ème siècle, marqué par des décorations très chargées).

 

Retenez également que les plus célèbres bâtiments gothiques de France sont :

– L’abbaye du Mont Saint-Michel ;

– Les cathédrales :

a) Notre-Dame d’Amiens (la plus grande) ;

b) Notre-Dame de Chartres ;

c) Notre-Dame de Paris ;

d) Notre-Dame de Strasbourg ;

e) Notre-Dame de Reims (lieu des sacres des Rois) ;

f) Notre-Dame de Rouen ;

g) Sainte-Cécile d’Albi ;

h) Saint-Etienne de Bourges ;

i) Saint-Etienne de Metz ;

j) Saint-Jean de Lyon ;

h) Saint-Pierre de Beauvais (la plus haute).

 

Enfin, notez que l’art roman et l’art gothique montrent chacun une vision différente de l’Eglise par ses représentants :

Dans l’art roman, la « maison de dieu » doit être simple et modeste. Le bâtiment doit être sobre, avec peu d’ouvertures (donc peu de lumières), sans décors exubérants, pour que les fidèles puissent rester concentrés sur leurs prières 🙂

Dans l’art gothique, on considère que rien n’est trop beau ni trop grand ni trop lumineux pour symboliser « la maison de Dieu ». Les bâtiments doivent être grands et lumineux, car « Dieu est lumière » et Dieu est grand 🙂

Voilà tout ! 🙂

Découvrez les 100 livres les plus vendus en France

(Liste actualisée toutes les heures)

Voir le Top 100 ici

Débétisez-vous plus :-)

C’est quoi le pléonasme ?
Français

C’est quoi le pléonasme ?

Selon vous, c’est quoi le pléonasme ? N’ayant pas une mémoire d’éléphant, vous avez probablement oublié le sens de cette notion 🙂 Pour rappel, le

Parents cultivés

C’est quoi un alicament ?

Selon vous, c’est quoi un Alicament ? Avez-vous déjà entendu parler d’Alicament ? Détrompez-vous, un Alicament c’est pas un outil pour monter votre lit acheté

Ce qui faut ou ce qu'il faut ?
Français

Ce qui faut ou Ce qu’il faut ?

Selon vous, doit-on écrire Ce qui faut ou Ce qu’il faut ? Vous hésitez probablement 🙂 Vous n’êtes pas certain(e) de connaître la bonne réponse

Abonnez-vous à nos textes

Inscription gratuite. Vos données sont utilisées uniquement pour vous envoyer un e-mail chaque vendredi à 20h annonçant la publication de nouveaux textes.
error: Ce contenu est protégé et constitue une propriété intellectuelle du Média Débétiseur.